Apnée du sommeil et ronflement : quelles sont les solutions ?

Si vous avez l’habitude de ronfler bruyamment la nuit, il peut s’agir d’un signe révélateur du syndrome d’apnée du sommeil. Cette pathologie respiratoire se manifeste par des arrêts de la respiration pendant le sommeil. L’impact négatif sur le cœur et sur l’ensemble de l’organisme ne doit pas être sous-estimé.

L’apnée du sommeil provoque en effet de nombreuses perturbations préjudiciables pour la santé. Les risques de complications cardio-vasculaires deviennent plus importants. Et la somnolence qu’elle entraine en journée augmente la probabilité d’avoir un accident de la circulation. Le dépistage de la maladie est donc essentiel pour une prise en charge rapide et efficace.

Les causes du ronflement et de l’apnée du sommeil

Le ronflement est un trouble du sommeil qui s’explique par la vibration des tissus de la gorge lors de l’inspiration. Si l’air circule difficilement dans les voies aériennes en raison d’une obstruction, les tissus se mettent à vibrer en produisant le son caractéristique du ronflement.
Personne dans son lit
De plus, cette circulation difficile du flux d’air entraine aussi un arrêt brutal de la respiration. C’est ce qu’on appelle l’apnée du sommeil. Elle peut durer plusieurs dizaines de secondes entrainant une baisse de l’oxygénation du sang dangereuse pour l’organisme.

Les conséquences de l’apnée du sommeil

Une personne atteinte d’apnées du sommeil présente de nombreux signes qui handicapent sa vie quotidienne. Elle se réveille fatiguée et se plaint de céphalées. Elle s’endort très facilement en journée en raison d’une importante somnolence. Ses capacités cognitives déclinent (concentration, mémoire…) et son humeur tend vers la dépression.

Tous ces éléments peuvent être à l’origine d’un accident du travail ou de la route. En outre, l’apnée du sommeil augmente le risque d’accident cardiaque ou vasculaire cérébral. Elle favorise aussi l’hypertension et le diabète. On la rencontre chez l’adulte comme chez l’enfant avec des symptômes très similaires dans les deux cas.

Les solutions pour traiter l’apnée du sommeil

Il existe de nombreuses solutions anti-ronflement pour l’apnée du sommeil. La principale consiste à utiliser un appareil dentaire dont l’objectif est d’élargir les voies ariennes pour mieux faire circuler l’air. Cette orthèse empêche le ronflement et l’apnée.

On utilise aussi un appareillage de ventilation à pression positive continue. Le patient fixe un masque sur son visage relié à une machine automatique qui assure un flux d’air permanent. L’apnée du sommeil est ainsi empêchée. Enfin, on peut avoir recours à la chirurgie pour retirer les tissus qui font obstacle à la circulation de l’air. Cette technique est cependant réservée aux cas les plus graves.

About Charlie

Check Also

Psychologie positive: 5 conseils pour vivre mieux

Psychologie positive: 5 conseils pour vivre mieux

La vie défile à toute vitesse. Entre le travail, l’éducation des enfants et les autres …

Laisser un commentaire