Hygiène : retour des campagnes publiques de dératisation

Les rongeurs sont de retour au printemps. Pour faire face à l’afflux des souris et des rats, les communes organisent de nouvelles campagnes de dératisation.

Tour d’horizon de ces opérations saisonnières dans toute la France.

Pourquoi les campagnes de dératisation ont lieu en cette saison ?

DésourisationLes opérations de lutte contre les rongeurs se déroulent généralement au printemps et à l’automne. Il s’agit en effet des deux saisons qui précède et suivent l’hiver.

Les rats sortent à la recherche de nourriture à ces périodes qui marquent le début et la fin de leur léthargie hivernale. Ils peuvent causer d’importants dommages en cherchant des sources alimentaires. Ils s’infiltrent dans les logements et autres bâtiments où l’on observe souvent des dégâts : câbles rongés, sol, murs et plafonds abîmés, crottes qui traînent et nourriture souillée. De plus ces animaux peuvent transporter des maladies.

Les communes organisent la lutte contre les rats

Pour contrer ce fléau, les villes mettent en place des opérations de lutte contre les nuisibles. Ces actions d’hygiène publique se traduisent par plusieurs démarches :

  • A Charenton, en Ile-De-France, la mairie s’est adaptée au retour des rongeurs en ce mois de mai. La commune s’est engagée dans des opérations de prévention. Elle informe les habitants et agents d’hygiène de veiller à ne pas laisser de détritus trainer et de ne pas sortir les poubelles trop en avance. La ville conseille également d’éviter de nourrir les animaux sur la voie publique afin de prévenir l’apparition de sources de nourriture pour les rongeurs.
  • Dans les Haut-de-France, à Fourmies, la Voix du nord nous rend compte d’une autre méthode. En plus de faire appel à des dératiseurs professionnels, la mairie a distribué aux habitants des raticides au cours du mois d’avril. Ces produits anticoagulants ne tuent pas les rats dans l’immédiat afin de ne pas lever la suspicion chez les rongeurs. Ils agissent en quelques jours en infligeant des hémorragies.
  • Avignon propose une approche différente. La ville traite le problème en disposant des pièges à l’entrée des égouts. Ceux-là sont disposés principalement dans le centre-ville où les boulangeries attirent les nuisibles.

Chacun peut agir à son niveau

Chaque citoyen peut contribuer pour aider sa commune dans cette lutte saisonnière. Tout d’abord il est nécessaire d’être vigilant auprès des enfants pour éviter que les pièges disposés ne soient ingérés ou touchés. Ensuite, des actions de prévention peuvent être menée au niveau individuel :
Il faut éviter de laisser traîner à l’extérieur de la nourriture (restes de pique-nique, miettes de pain…). Respecter les consignes sur les heures de sorties des poubelles est aussi de mise dans cette période sensible.
Enfin, prévenir votre domicile des infestations de rats en appliquant ces mêmes pratiques chez vous évitera l’apparition de nouveaux nids dans votre commune.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on VKEmail this to someonePrint this page

About Céline L.

Passionnée par l’événementiel et l’actu.

Pour la contacter c’est ici

Check Also

Halloween: 5 astuces déco à moindre coût!

Halloween: 5 astuces déco à moindre coût!

Vous adorez vous déguiser? Vous êtes friand(e) de films d’horreur en tout genre? Les araignées …

Laisser un commentaire