Baisse de popularité pour Emmanuel Macron

Selon les sondages réalisés et publiés, c’est le plus bas niveau de popularité jamais atteint par Emmanuel Macron. Moins de 30 % des Français font confiance à sa politique. Mais il faut aussi dire que dans le gouvernement, certains ministres ont une cote de popularité bien meilleure à celle du président Macron, notamment Edouard Philippe, le premier ministre.

Des chiffres qui traduisent la déception

Emmanuel Macron baisse dans les sondages.C’est une position assez fragile pour Emmanuel Macron, locataire du palais de l’Elysée qui serait passé d’une phase de bienveillance à celle d’une totale déception pour bon nombre de Français. Ce sont seulement 26 % des citoyens français qui ont encore des avis positifs à propos de la politique d’Emmanuel Macron. En effet, la plupart lui reprochent de prendre des décisions qui avantagent les riches du pays au détriment des travailleurs et de la classe des prolétaires, bien plus nombreux.

Ainsi, en septembre dernier, la cote de popularité du président de la République a perdu un total de 10 points. Pour ainsi dire, ce sont environ deux personnes sur trois qui ont une mauvaise opinion d’Emmanuel Macron. Dans le lot des personnes questionnées, il s’avère aussi que 9 % d’entre elles ne se sont pas prononcées. Ce qui semble plus inquiétant, c’est que 20 % des sympathisants de la majorité n’ont plus une bonne opinion de lui non plus.

Edouard Philippe pour rehausser la jauge

Dans cette descente vertigineuse de la jauge, c’est le premier ministre, Edouard Philippe, qui semble tirer son épingle du jeu. Selon le sondage, ce sont 34 % des personnes interrogées qui conservent une bonne opinion de lui, tandis que 53 % en ont une opinion contraire. Ce qui laisse voir que l’opinion française en général conserve une impression assez mauvaise de son gouvernement actuel.

Mais en matière d’opinion favorable, il y a mieux. En effet, Jean-Yves le Drian, ministre des Affaires étrangères semble être parmi ceux qui s’en sortent le mieux avec les sondages. Il reste en constance avec 40 % d’opinions favorables. En outre, il y a le ministre de l’Education, Jean-Michel Blanquer, qui perd 1 % et descend à 32 % d’opinions positives tandis que le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, stagne pas très loin de Macron avec 29 % des opinions positives.
Cela dit, le paradoxe s’installe avec les 52 % d’opinions favorables obtenus par Nicolas Hulot une fois sorti du gouvernement. Celui-ci occupait le poste de ministre de l’Ecologie. Dans la même dynamique, Alain Juppé s’en sort avec 46 % alors que Xavier Bertrand et Olivier Besancenot totalisent chacun 33 % d’opinions favorables.

About Rédac PostInfo

Rédac PostInfo

Check Also

GAFA

Les GAFA : les 4 géants américains se partagent désormais le même terrain de jeu

Google, Apple, Facebook et Amazon (les GAFA) ont décidé de se marcher sur les plates-bandes, …

Laisser un commentaire