Gérard Collomb quitte l’Elysée dans une ambiance glaciale

L’intérim du ministère de l’intérieur sera assuré par Edouard Philippe, en attendant la nomination du prochain occupant. Alors qu’en début de semaine, Emmanuel Macron avait refusé la démission de son ministre, Gérard Collomb, il a fini par l’accepter. La passation de pouvoirs s’est faite dans un climat glacial.

Les objectifs de sécurité ne changent pas

Cette passation de service s’est tenue ce mercredi, quelques instants avant le conseil des ministres. Une passation de service glaciale, selon les médias. Cela dit, dans un tweet, Edouard Philippe a laissé entendre que le gouvernement reste déterminé à assurer le plus haut niveau de sécurité possible à la population française. En attendant la nomination de celui qui succèdera à Gérard Collomb, c’est Edouard Philippe qui assure l’intérim au poste vacant.

Ce jeudi, le ministre de l’intérieur devait être à en Afrique du Sud. Voyage qu’il a pris le soin d’annuler. Mais bien avant, Collomb avait déjà annulé plusieurs autres voyages, notamment au Mali et en Israël, prétextant une situation de crise interne au pays qui requérait sa présence. A en croire d’autres analyses, en l’occurrence celle des républicains, cette démission de Collomb ne fait que traduire l’instabilité qui règne au sein du gouvernement de Macron. En effet, Richard Ferrand avait, lui aussi, quitté le bateau, ce qui porte le nombre de démission à 7 sur seulement 15 mois.

Gérard Collomb retourne à la mairie de Lyon

Gérard Collomb quitte le gouvernement pour le poste de Maire de la ville de Lyon qu’il avait laissé. Si Macron était contre, son désormais ex-ministre de l’intérieur n’a pas manqué de faire remarquer que très peu de personnes étaient encore capables de parler au président de la république, mettant en avant son manque d’humilité.

Un caractère qui semble ne pas être celui du démissionnaire, très apprécié par les forces de l’ordre qui regrettent le départ d’un homme attentif, alors que plusieurs dossiers en rapport direct avec la sécurité intérieure étaient en cours. Gérard Collomb part donc du ministère de l’intérieur, et pour le moment, il n’est laissé aucun indice sur celui ou celle qui reprendra les rennes du portefeuille. Cela dit, il s’est dit disponible pour appuyer les décisions et les œuvres du gouvernement.

Avant de partir, Gérard Collomb a proposé à Emmanuel Macron ce qu’il juge comme décisions salutaires à faire appliquer pour le ministère de l’intérieur.

Source photo de une :
By Patrick Nouhailler’s…, CC BY-SA 3.0, Link

About Rédac PostInfo

Rédac PostInfo

Check Also

GAFA

Les GAFA : les 4 géants américains se partagent désormais le même terrain de jeu

Google, Apple, Facebook et Amazon (les GAFA) ont décidé de se marcher sur les plates-bandes, …

Laisser un commentaire