Journée contre le gaspillage alimentaire : comment consommer malin ?

Depuis 1945, le 16 octobre est une journée dédiée à l’alimentation au travers le monde. En France, elle est consacrée à la lutte contre le gaspillage alimentaire. Aujourd’hui encore, chaque citoyen jette l’équivalent de la nourriture d’un repas chaque semaine. Comment changer ses habitudes alimentaires pour consommer mieux et ainsi moins gaspiller ?

En quoi consiste la journée contre le gaspillage alimentaire ?

aliment gaspillé

Cette opération qui en est à sa 5ème édition a été lancée en 2013 par le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

La journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire a pour objectif de pousser à une réduction de 50% des aliments consommables jetés. Pour cela, plusieurs moyens d’actions sont conçus et mis en place.

Une campagne de sensibilisation est organisée par le ministère pour rappeler le bilan désastreux du gaspillage alimentaire :

  • Le coût de ce gâchis est estimé entre 100 et 160 euros par personne, ce qui représente de jusqu’à 20 milliards d’euros pour le pays soit la moitié du budget de l’état dédié à la culture par exemple !
  • Environ un tiers de la nourriture produite dans le monde est perdue alors 129 pays sont concernés par des problèmes de sous-alimentation d’après l’ONU.

Que peut-on faire pour mieux consommer ?

S’il est nécessaire que les entreprises de l’alimentation se mobilisent sur le sujet, chacun peut agir à son niveau. Voici quelques astuces pour mieux consommer.

  • Ne pas confondre « date limite de consommation » (DLC) et « à consommer de préférer avant le ». Le premier alerte sur un risque sanitaire en cas de consommation de l’aliment après la date indiquée. Le deuxième indique simplement que l’aliment risque de perdre de sa saveur si on tarde à le manger.
  • Faire des listes de courses. Faire les courses sans liste entraîne le risque d’acheter des aliments qu’on aura pas le temps de manger en faisant trop de stock. Il est d’autant plus avantageux de planifier sa venue au supermarché car l’on fait des économies en achetant que ce qui est réellement nécessaire. On peut même utiliser des bons de réduction à imprimer avant d’aller acheter des aliments.
  • Eviter de jeter ses restes. Il est toujours possible de réutiliser les restes d’un repas pour les transformer en un autre plat. Il suffit souvent de les passer au robot de cuisine pour en faire une soupe ou bien également de les faire revenir à la poêle.

La journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire s’inscrit dans un combat qui ne présente que des avantages. Elle représente des économies pour les entreprises et les particuliers. Elle contribue à une réduction de la pollution et participe à la réduction de la faim dans le monde.

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on VKEmail this to someonePrint this page

About Céline L.

Passionnée par l’événementiel et l’actu.

Pour la contacter c’est ici

Check Also

Thaïlande Pays du Roi Rama IX

Thaïlande : retour sur la cérémonie de la crémation de Rama IX

Mort il y a un peu plus d’un an, le roi Rama IX a marqué …

Laisser un commentaire