High Tech : L’intelligence artificielle au service des livres numériques

Grâce à Media Do, la technologie s’apprête à servir le monde de la littérature. Fondée en 1999, l’entreprise japonaise Media Do est aujourd’hui cotée en bourse. Elle est principalement active dans l’édition de livres numériques, également appelés ebooks. Désireuse de s’ouvrir davantage de portes à l’international, Media Do planche actuellement sur la mise au point d’un programme capable de traduire automatiquement les écrits japonais vers l’anglais.

L'intelligence artificielle au service des livres numériques

On compte actuellement bon nombre de lecteurs fascinés par la littérature étrangère. Cependant, à moins d’être polyglottes, ces derniers ont un champ d’action limité par la volonté de traduction des professionnels. C’était sans compter l’intelligence artificielle, qui s’apprête à révolutionner le secteur.

Ai Squared, qui se définit elle même comme un leader dans le domaine des technologies d’assistance depuis plus de 20 ans, et Internet Research Institute Inc., une entreprise japonaise de recherche et développement, ont développé il y a peu une technologie capable de traduire un texte d’une langue à une autre grâce à l’intelligence artificielle. Vous ne voyez pas bien le rapport avec l’entreprise qui nous occupe actuellement? Figurez-vous que Media Do vient d’investir près de 10 millions de dollars en vue d’acquérir 20% des parts de ces deux sociétés dans le but d’intégrer ce fameux logiciel à ses propres livres numériques.

Alors même que le marché du livre numérique est en baisse au Japon, Media Do ambitionne de conquérir de nouveaux marchés. Sa première cible? Les lecteurs anglophones puisque c’est dans un premier temps dans cette langue que l’entreprise souhaite traduire ses écrits.

Traduction et résumé

Mais la traduction n’est pas la seule compétence de ce logiciel ultra-performant. En effet, il serait d’ores et déjà en mesure d’effectuer des résumés en japonais de livres écrits dans la même langue. Comment? En analysant les relations entre mots et phrases dans un texte donné. Cette analyse vise à mettre en évidence des mots-clés, mots-clés qui donneront naissance à l’écriture de ces résumés. Voilà qui devrait ravir les écoliers japonais, qui n’auront dorénavant plus besoin de parcourir leurs livres scolaires de la première à la dernière page… 😉

La fonctionnalité résumé sera proposée d’ici la fin 2017. Ces résumés pourront être produits en anglais en 2018. Il faudra toutefois encore attendre quelques années avant que la fonction traduction en tant que telle ne soit proposée. Certainement le temps de peaufiner quelques détails. Car si l’intelligence artificielle ne cesse de progresser, elle n’est pas encore en mesure de fournir des traductions aussi techniques et soignées que le peuvent les agences spécialisées. Si le progrès est en marche, le monde de demain est encore bien loin…

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on VKEmail this to someonePrint this page

Check Also

Dream: le bandeau qui améliore notre sommeil

Objets connectés : Dream – le bandeau qui améliore notre sommeil

Une startup française s’est donné de le défi d’améliorer la qualité de nos nuits. Bien …

Laisser un commentaire