Restitution de 26 œuvres d’art au Bénin : une nouvelle ère pour la coopération France-Afrique

Après plusieurs mois de négociations entre les Présidents français et béninois, la France décide finalement de restituer au Bénin certaines de ses œuvres d’art. Cette décision, saluée par la communauté internationale, vient renforcer les liens diplomatiques franco-béninois et ouvre le champ d’une meilleure coopération sur le plan culturel.

Un dossier vieux de plusieurs mois

La volonté du gouvernement béninois de récupérer certains objets d’art nationaux détenus par la France date de plusieurs mois. Aux premières heures de la Présidence Macron, le Président de la République du Bénin avait effectué un voyage diplomatique à l’occasion duquel il s’était entretenu avec son homologue sur ce dossier de restitution.

Alors que le Président français avait laissé entendre qu’il étudierait le dossier, son voyage à Ouagadougou, au Burkina Faso, a été pour lui l’occasion de rappeler à quel point il prenait la question au sérieux.

Sa décision fait suite à un rapport de restitution du patrimoine africain ordonné par le Président lui-même et rédigé par l’historienne d’art Bénédicte SAVOY et le professeur d’économie à l’université de Saint-Louis, Felwine SARR. Ledit rapport est allé en faveur d’une restitution totale des œuvres.

26 œuvres d’art restituées au Bénin

Le vendredi 23 novembre dernier, le porte-parole de l’Élysée a annoncé la décision du Président de la République française de restituer 26 parmi les nombreux objets d’art réclamés par le Bénin depuis maintenant plusieurs mois.

Les 26 objets restitués au Bénin ont été arrachés du palais du Roi Béhanzin à Abomey, par le Général Dodds en 1892, au cours de la conquête coloniale. Ils étaient transférés et conservés au Musée du quai Branly depuis juin 2006.

De nombreux acteurs culturels ont salué cette restitution. En effet, ces œuvres viendront enrichir la collection du musée d’Abomey, le plus important du Bénin, qui retrace, à ce jour, 3 siècles de l’histoire du Danxomè et de sa dynastie royale.

Il faut rappeler que ces 26 œuvres ne représentent qu’une goutte d’eau dans la mer de la collection publique d’œuvres africaines présentes en France. En effet, près de 90 000 objets historiques ouest-africains sont présents dans les musées français. Cela représente 80% du patrimoine artistique historique de l’Afrique.

Un cas non isolé

Le Président Macron a d’ores et déjà affirmé que ce cas ne sera pas isolé, laissant entrevoir d’autres actions du gouvernement français dans le sens d’échanges culturels. Sur la base du rapport de restitution et en concertation avec les deux professionnels, auteurs dudit rapport, Emmanuel Macron envisage d’organiser les échanges. Ils auraient pour objectif de permettre à la jeunesse africaine de mieux s’imprégner de son histoire.

Pour l’heure, l’échéancier fait état de 3 phases qui démarreront par la réalisation d’un inventaire des œuvres d’art rapportées pendant la colonisation. En collaboration avec les pays concernés, plusieurs conditions devront être réunies au préalable. Parmi celles-ci, l’identification des lieux de provenance desdits objets ainsi que la restauration des structures devant les accueillir. L’accent sera, en effet, mis sur les conditions de conservation.

Le Bénin a d’ores et déjà prévu la construction d’un musée moderne retraçant l’épopée des rois et des amazones du Danxomè. Les travaux de construction dudit musée débuteront en 2019 et son ouverture est prévue pour 2021.

D’autres pays, comme le Sénégal, envisagent d’emboîter le pas au Bénin. Le pays détient, en effet, toute la logistique nécessaire à l’accueil de ces œuvres ; il y a par exemple le Musée Théodore Monod d’Art Africain ou encore le Musée des civilisations noires, l’un des plus modernes de la sous-région.

About Rédac PostInfo

Rédac PostInfo

Check Also

Un gilet jaune privilégié qui pose question

Etre payé 2 600 euros par mois sans travailler. Vous prenez ?

Depuis le début du mouvement des Gilets jaunes, un fonctionnaire répondant au nom de Jean-François …

Laisser un commentaire