Retard dans le remaniement, Macron dit assumer le retard

Depuis la démission du ministère de l’Intérieur, Gérard Collomb, les français attendent la nomination d’un nouveau ministre pour remplacer le démissionnaire. Mais à la place, Emmanuel Macron a annoncé un remaniement qui prend du temps, selon l’opposition.

Pour ce weekend sûrement…

Bientôt une dizaine de jour que le poste du ministre de l’Intérieur est assumé par l’intérimaire, Edouard Philippe. Ce qui commence par faire monter le mercure, ce sont les zones d’ombres qui caractérisent ce prochain remaniement ministériel annoncé depuis des jours. En effet, hormis le fait que le gouvernement ait fait récemment comprendre qu’il y aura de profonds changements, rien ne transparaît véritablement sur les intentions de Macron.

Selon les informations officielles, il y aura des départs tout comme des entrées. Mais aussi, des redéfinitions de portefeuilles ainsi que des mutations à de nouvelles responsabilités. Il apparaît donc que c’est un changement profond qui se prépare du côté de l’Elysée. En effet, il faut à ce propos rappeler que Emmanuel Macron est sérieusement critiqué par l’opposition qui, depuis des mois maintenant, indexe une mésentente au niveau de l’appareil de l’Etat. Selon elle, c’est cela même qui s’est traduit par la succession des démissions dont la dernière est encore retentissante.

Selon l’opposition, si le remaniement traine, c’est parce que le premier ministre peine à trouver des candidats valables aux différents postes à pourvoir. En d’autres termes, très peu de personnes soutiennent encore la politique de Macron. Mais selon le chef de l’Etat, le retard tient juste du fait que le départ de Gérard Collomb a été l’occasion pour l’Etat d’opérer des grands changements dans le gouvernement. Emmanuel Macron a notamment fait savoir que c’est un retard qu’il assume pleinement. Cela dit, il est fort probable que le remaniement soit effectif ce weekend.

Un climat d’inquiètude à l’Elysée

Elysée-gouvernement macronPendant ce temps, ce sont les différents ministres qui craignent pour leurs postes, ne sachant pas véritablement si d’ici à quelques jours ils seront toujours en fonction. Plaisantant à ce sujet, un secrétaire d’Etat aurait demandé à un journaliste de lui faire parvenir un SMS s’il lui arrivait de savoir avant lui ce qu’il en sera de son futur au gouvernement.

Actuellement, Edouard Philippe est du côté de Lyon pour participer à une séance de travail avec les ministres européens de l’intérieur, tandis qu’Emmanuel Macron lui, participe au sommet de la francophonie qui se tient à Erevan.

About Rédac PostInfo

Rédac PostInfo

Check Also

GAFA

Les GAFA : les 4 géants américains se partagent désormais le même terrain de jeu

Google, Apple, Facebook et Amazon (les GAFA) ont décidé de se marcher sur les plates-bandes, …

Laisser un commentaire