Une oeuvre de Rodin découverte… dans un garde meuble!

Une oeuvre de Rodin découverte dans un garde meuble!Les endroits les plus communs dissimulent parfois les plus belles choses … L’actualité en est le parfait témoignage! Sans le savoir, une dame, originaire de la ville de Pau (Sud-Ouest de la France), était en possession d’une oeuvre d’art estimée à plus de 700.000€!

Une oeuvre de Rodin, le père de la sculpture moderne, a traîné nonchalamment parmi les vulgaires bibelots de cette dernière et ce, des années durant!

Cette sculpture fut présentée il y a quelques jours à peine de manière officielle comme étant l’ébauche d’une de ses plus belles œuvres. Mais le chemin parcouru avant d’en arriver là prête toutefois à sourire…

Un long chemin

L’oeuvre méconnue a pris place des dizaines d’années durant sur la cheminée de la dame en question. Et personne ne s’y est intéressé pendant tout ce temps.

Lorsqu’elle fut transférée en maison de retraite, la sculpture l’a suivie. En 2013, l’oeuvre a, pour la première fois, attiré le regard d’experts chargés de réaliser un inventaire. Intrigués, ces derniers n’avaient toutefois pas poussé leur curiosité plus loin. Après le décès de la vieille dame, la totalité de ses biens furent entreposés au sein d’un garde meuble à Biarritz. Les mêmes commissaires-priseurs ont alors été dépêchés sur les lieux dans le but de recenser de manière plus précise les différents objets de valeur. Surpris par la qualité de la sculpture, ces derniers ont convenu de la confier au cabinet d’expertise d’Elisabeth Maréchaux, qui se trouve être experte des oeuvres d’Auguste Rodin!

Malgré la présence de la signature de l’artiste et les quelques signes évidents la caractérisant, une longue et méthodique enquête fut nécessaire avant de pouvoir avec certitude authentifier l’oeuvre. « Le sujet est superbe et la signature on ne peut plus prestigieuse, mais il en fallait un peu plus pour crier au chef-d’oeuvre », explique le cabinet d’expertise.

La sculpture, qui représente un homme aux muscles saillants portant dans ses bras une jeune femme, s’avère en réalité être l’ébauche de « Je suis belle », directement inspiré d’un poème de Charles Baudelaire, « La Beauté ». Déclarée « Trésor national » par le ministère de la Culture, l’oeuvre ne peut quitter le territoire français avant 2 ans et demi. Ce laps de temps écoulé, elle sera alors mise aux enchères. Avis aux amateurs!

Vous disposez d’un garde meuble ? Votre grand-mère vous a légué certaines vieilleries? Vous ne connaissez pas la valeur de vos bibelots? Et si, parmi vos biens, était dissimulé un trésor…?

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on VKEmail this to someonePrint this page

About Sophie L.

Sophie est l'une de nos meilleures spécialistes Actu. Toujours à l'affût d'une news susceptible d'intéresser nos lecteurs. Pour la contacter c'est ici

Check Also

Dream: le bandeau qui améliore notre sommeil

Objets connectés : Dream – le bandeau qui améliore notre sommeil

Une startup française s’est donné de le défi d’améliorer la qualité de nos nuits. Bien …

Laisser un commentaire