Aquaman : Une sortie cinématographique à succès

Le film était très attendu du public, depuis l’apparition du super héros dans deux autres productions de Warner Bros. Sorti au box-office en Chine depuis le 9 décembre, il se classe d’emblée comme le plus gros succès cinématographique de l’univers DC. C’est à un synopsis bien travaillé et à une production irréprochable qu’Aquaman doit ce succès. Sa sortie est prévue pour le 19 décembre.

Le roi des Sept mers

Le monde vient à peine d’être sauvé par la Ligue de justice, un sauvetage auquel Aquaman a activement pris part. Cependant, sa vie n’est pas sur terre. La mer ainsi que son peuple le réclame. Il quitte donc ses coéquipiers de la Ligue et rejoint son royaume sous-marin, sans se douter de ce qui s’y passe.

Quelques jours d’absence ont suffi pour que le royaume Atlantis se retrouve au bord du chaos. Les tensions montent et les rumeurs de guerre n’en sont que plus vives. Pour lui qui revient de la surface et qui sait ce qui s’y passe, il est impératif de rétablir la paix.

Il endosse très vite le rôle de pacificateur de deux mondes que tout oppose, pris entre l’étau de ses origines et son attachement à sa terre d’accueil. Aquaman comprend alors que son destin est de devenir roi des Sept Mers afin que règne la paix entre les deux univers.

Les autres sortis de la semaine

L’un des films les plus marquants de la semaine est The Bookshop. Il retrace le destin sulfureux de Florence Green, une briseuse de tabous dans un Hardborough des années 50.

Dans le même ordre, The Happy Prince raconte la vie controversée d’Oscar Wild qui doit composer entre son succès et son homosexualité dans une société londonienne de la fin du XIXe siècle.

Wildlife – Une saison ardente est le récit d’une adolescente de 14 ans, dans les années 60, dont la vie se trouve déchirée par la séparation de ses parents.

Si Maya est un film drame également, il se distingue par son soupçon de romance ; retraçant la vie d’un correspondant de guerre qui reconstruit sa vie amoureuse en Inde après être sorti d’une captivité de plusieurs mois en Syrie.

L’œil du tigre et Basquiat, un adolescent à New York sont deux documentaires qui retracent des destins improbables. D’un côté, celui de Laurence une femme aveugle qui souhaite devenir championne d’un art martial vietnamien le Viet Vo Dao et de l’autre, celui du peintre afro-américain Jean-Michel Basquiat qui sera très tôt confronté à la vie à New York.

« New York 1997 », « De boue », « Sonar » ou « La Huitième femme de Barbe bleue » sont, entre autres, les sorties marquantes de la semaine.

About Rédac PostInfo

Rédac PostInfo

Check Also

armes françaises

Des armes françaises serviraient à tuer des civils yéménites

Depuis plusieurs mois, la polémique enfle autour de la vente d’armes françaises à l’Arabie Saoudite. …