L’assainissement non collectif expliqué simplement

La question de l’assainissement non collectif doit aujourd’hui plus que jamais être au centre de nos préoccupations. Mais au fait-qu’est-ce que l’assainissement non collectif? En quoi consiste-t-il? Quels en sont les enjeux? On vous dit tout!

Système d’assainissement non collectif: définition

L'assainissement non collectif expliqué simplement

L’assainissement non collectif s’oppose à l’assainissement collectif. Jusque là, rien de bien compliqué… En réalité, il convient de savoir que, si un certain pourcentage de nos habitations est relié à un réseau public de collecte des eaux usées, ce n’est toutefois pas le cas de la totalité d’entre-elles. Ces eaux, qui doivent tout de même être traitées avant d’être ré-introduites dans nos milieux naturels, sont alors prises en charge en vue d’un traitement par ce que l’on appelle des systèmes d’assainissement non collectifs, également abrévié (ANC).

Un système d’assainissement non collectif consiste en une installation de traitement des eaux usées ou domestiques. Par eaux usées, on entend, entre autres et en plus des eaux issues de nos WC, l’eau de nos lave-vaisselles, machines à laver, douches, etc.).

Les différents systèmes d’ANC

Les systèmes d’assainissement collectifs se présentent sous plusieurs formes. Citons en premier lieu la relève des fosses septiques, à savoir les fosses toutes eaux. Mais il existe bien d’autres alternatives comme, par exemple, les filtres compactes et les micro-stations d’épuration (micro-stations à boues activées, SBR ou à culture fixée).

Chaque dispositif présente son lot d’avantages et d’inconvénients. Pour déterminer lequel correspond le mieux à vos besoins, à votre budget ou encore à votre mode de vie, n’hésitez pas à vous faire conseiller par un professionnel du secteur.

L’assainissement des eaux usées: de grands enjeux

Chaque jour, nous consommons individuellement plus de 150 litres d’eau. Une fois usée, il convient obligatoirement de traiter cette eau et ce en vue de prévenir d’éventuels risques sanitaires et environnementaux.

Ces eaux usées sont composées des eaux de vannes (eaux qui proviennent des toilettes) et des eaux grises (eau qui proviennent des lavabo, douche, baignoire, lave-linge, cuisine, ménage, etc.).

L’eau nous est précieuse. Sans elle, il n’est pas de vie. S’il est important d’en limiter notre consommation, il nous faut également ne pas négliger son assainissement. Il en va de notre santé, voire de notre existence toute entière!

Fermez donc vos robinets lorsque vous vous brossez les dents, privilégiez les douches courtes aux bains, etc. Chaque geste compte! Pensons à notre si jolie planète sans plus attendre. Renseignez-vous dès maintenant sur les différentes mesures qui peuvent faire la différence!

About Sophie L.

Avatar
Sophie est l'une de nos meilleures spécialistes Actu. Toujours à l'affût d'une news susceptible d'intéresser nos lecteurs.Pour la contacter c'est ici

Check Also

Habitation: 3 idées de logements écologiques et économiques

Habitation: 3 idées de logements écologiques et économiques

Nous sommes chaque jour plus nombreux à porter une attention toute particulière à notre belle …

Laisser un commentaire