Cannabis thérapeutique : la France fait maintenant partie des pays qui expérimentent ce produit

L’expérimentation du cannabis thérapeutique démarrera en France à partir de l’an prochain. Cette décision résulte d’un vote qui a eu lieu à l’Assemblé nationale le vendredi 25 octobre. Se déroulant déjà dans une trentaine de pays, cette expérience se basera sur les résultats observés chez les patients pour trouver une formule qui correspondra à la France.

Les effets du cannabis sur les patients

Dès le premier semestre de l’année prochaine, la France expérimentera le cannabis thérapeutique. Cette mesure avait déjà été prise dans plusieurs pays pour améliorer l’état de santé d’un bon nombre de patients atteints de certaines pathologies graves. Les personnes atteintes du sida ou du cancer au Canada ont le droit depuis 2001 de fumer de la marijuana. Une trentaine de pays aujourd’hui, dont 17 dans l’Union européenne autorisent cette méthode.

Même si les bienfaits du cannabis thérapeutique ne sont pas prouvés de manière scientifique, les patients qui en ont utilisé s’accordent à en vanter les mérites. Nicolas Authier, un médecin psychiatre spécialisé en pharmacologie, étaye cette version en contant au cours d’une interview l’expérience de l’un de ses patients souffrant d’un ostéogène imparfait. Ce dernier n’a, en effet, observé une amélioration de son état de santé qu’après la consommation du cannabis.

L’utilisation du cannabis thérapeutique par la France

La France fera l’expérience du cannabis thérapeutique dans le traitement des patients souffrant de douleurs neuropathiques, de sclérose en plaques et de contraction musculaire incontrôlée. L’expérience s’étendra également sur les cas d’épilepsie ou encore les effets secondaires de chimiothérapie. 3 000 personnes seront concernées par cette mesure. Elle se déroulera principalement au sein des hôpitaux qui s’occupent spécialement de ces types de maladies.

Le cannabis thérapeutique pourrait se présenter sous forme d’huile, de fleurs séchées et peut-être de tisane. Les patients qui s’en serviront devront se munir d’une prescription provenant d’un médecin spécialiste neurologue ou de la douleur. Un achat pourra ensuite s’effectuer dans une pharmacie hospitalière dans un premier temps et éventuellement au sein d’une pharmacie de ville par la suite.

En ce qui concerne les différentes posologies, elles dépendront principalement des patients. Les prescriptions de leur côté se feront aussi essentiellement en fonction de la maladie de ces derniers. L’efficacité du cannabis thérapeutique à traiter certains maux constitue la finalité de cette expérimentation. Si cette dernière se révèle concluante au bout d’un certain temps, l’usage médical du cannabis pourrait être généralisé. C’est du moins la conclusion que tire Olivier Veran, député de l’Isère.

About Rédac PostInfo

Rédac PostInfo

Check Also

Abou Bakr al-Baghdadi

Présumée mort d’Abou Bakr al-Baghdadi, chef de l’organisation État islamique dans un raid aérien américain

Dans la nuit du samedi au dimanche, plusieurs médias américains ont annoncé la mort d’Abou …

Laisser un commentaire