Deux touristes français disparus dans le nord du Bénin

Depuis leur visite au parc de la Pendjari dans le nord du Bénin le mercredi 1er mai, les deux touristes Français ne sont pas retournés à leur hôtel. Leur guide béninois n’a, lui non plus, donné aucun signe de vie. Aucun élément d’enquête ne permet de confirmer la thèse de l’enlèvement.

Des hommes activement recherchés

C’est dans un communiqué diffusé par le Quay d’Orsay que la disparition de deux touristes français a été publiquement annoncée ce vendredi 3 mai. Les deux hommes auraient entamé une visite du parc national du Pendjari, accompagnés de leur guide de nationalité béninoise.

C’est l’administration du parc qui en a fait l’annonce quelques heures après la disparition des 3 hommes. Une enquête a aussitôt été diligentée pour les retrouver. La disparition a été constatée depuis le mercredi 1er mai.

Disparition ou enlèvement ?

Selon le porte-parole d’African Parks, l’ONG en charge de l’administration du parc, aucun élément tangible ne permet d’affirmer qu’ils auraient été enlevés. Le Bénin a toujours été considéré comme l’un des pays les plus sûrs en Afrique de l’Ouest.

Dans le communiqué publié sur son site web, le Quai d’Orsay affirme que la menace terroriste n’est pas totalement écartée. La réserve animalière naturelle de la Pendjari est située dans l’extrême nord-ouest du Bénin, à la frontière avec le Niger et le Burkina Faso.

La situation sécuritaire dans cette région a connu un embrassement ces dernières années, notamment après le chaos au Mali en 2012. Les attaques terroristes qui ont lieu dans les pays frontaliers ont prouvé que les groupes terroristes prennent pour cibles les étrangers en séjour dans la région. Ces activités djihadistes ont justifié le classement de cette région sur la liste des zones déconseillées par le Quai d’Orsay.

Des recherches conjointes des autorités françaises et béninoises

Pendjari Benin

Pour l’heure, les investigations se poursuivent dans la réserve transfrontalière et ses alentours. Le ministère français des Affaires étrangères a indiqué dans son communiqué que les 2 hommes sont activement recherchés avec le soutien des autorités béninoises.

Une collaboration entre les autorités homologues des deux pays a d’ores et déjà commencé depuis les premières constatations. Elle a été entérinée par la création d’un centre de crise et de soutien français qui bénéficie du soutien de l’ambassade de France au Bénin. Ce centre est en lien étroit avec les autorités béninoises.

About Rédac PostInfo

Rédac PostInfo

Check Also

Information fake news

Infox : Une vingtaine de médias lance une plateforme commune pour lutter contre les « fake news »

Un projet collaboratif unit 19 médias qui engagent un combat contre les fake news et …