Un bon CV, cela se travaille !

On peut s’inspirer d’un modèle de CV pour concevoir le sien. Mais il n’empêche que l’on peut aussi réfléchir à la manière de le présenter, de sorte à ce qu’il reflète la personne que l’on est ainsi que ses compétences. Un curriculum vitae de cette envergure doit respecter certains critères essentiels.

Généralités sur la conception d’un bon CV

Pour un bon CV, rien ne vaut un bon exemple CVS’il est vrai qu’il n’y a pas de CV standard, il est aussi vrai que votre CV doit être taillé à la mesure du poste pour lequel vous le concevez. En d’autres termes, si vous postulez pour deux postes dans des secteurs différents, alors apprêtez-vous à rédiger deux CV distincts.

Ensuite, il est important que votre vocabulaire ait un lien direct avec le secteur pour lequel le CV est destiné. En la matière, il est souvent recommandé de reprendre certains termes clés de l’offre d’emploi que vous avez lue, si vous en avez lue une.

Enfin, un CV n’étant pas une biographie, il faut aller à l’essentiel, aborder les points clés, et ne pas faire du dilatoire. Mais la rédaction d’un bon CV étant un peu plus exigeante que cela, nous allons maintenant aborder les détails de sa conception.

Ce qu’il faut faire

Maintenir un nombre de pages raisonnable

Le format adéquat pour la rédaction d’un CV est le A4. Quelle que soit la longueur des informations que vous aurez à faire connaître, elles doivent pouvoir tenir sur une feuille A4, et pas recto verso. Cela dit, il y a des exceptions. Si vous avez de nombreuses années d’expérience, alors il est possible que vous ayez besoin d’une seconde feuille. Évitez cependant d’écrire sur le verso de la feuille.

Choisir une police lisible

Il ne faut en aucune manière commettre l’erreur de choisir une petite police sous prétexte que vous avez beaucoup d’informations à transposer. Un CV n’est pas un fourre-tout. Il faut que votre police soit lisible, sinon votre CV finira dans la corbeille du recruteur. Ne choisissez pas non plus une police fantaisiste ; restez sobre et professionnel.

L’Etat-civil, ce qu’il faut savoir

Le CV doit être sobre et concis.

Certains postulants inscrivent des informations presque inutiles dans cette partie. Ils y mettent par exemple le numéro de sécurité sociale et leur situation matrimoniale. Donnez les informations essentielles, celles qui permettront de vous contacter en cas de besoin.

Renseignez votre numéro de téléphone, votre e-mail, et si possible votre adresse résidentielle. Mais une photo professionnelle est une obligation, sauf si l’annonce l’interdit. Prenez quand même en compte le fait que dans certains cas, une photo peut s’avérer discriminatoire ; surtout pour les postes de commerciaux par exemple.

L’accroche, les principes à prendre en compte

Curriculum VitaeC’est l’une des parties de votre CV que vous devez véritablement soigner. Disons même que c’est le premier véritable contact que le recruteur aura avec vous. Vous devez donc laisser une première bonne impression pour décupler vos chances de décrocher un entretien.

Pour cela, vous devez veiller à ce que celle-ci soit courte et captivante. Pour la longueur, dix mots au plus. Cela doit paraître comme un résumé de vos compétences ou de ce que vous comptez apporter au poste que vous convoitez, ou à la société elle-même si possible.

Savoir comment lister vos informations

Établir un CV se résume-t-il seulement à faire un listing ? Bien sûr que non. Pour un CV réussi, il sera plus question de catégorisation des informations que vous livrez. Il est conseillé de les présenter en trois catégories. Votre expérience professionnelle, votre cursus ou la formation et vos centres d’intérêts.

La question de l’ordre des informations

Il est conseillé de toujours commencer par les informations les plus récentes et de finir par les plus anciennes. Ce sont les expériences les plus récentes qui intéressent d’abord le recruteur.

La décoration du CV

Cela va dépendre du secteur pour lequel vous postulez. Pour les métiers non artistiques, il faut rester sobre, ne pas forcer sur les couleurs ou les formes. Il faut aussi éviter de décorer le papier. Mais si vous postulez pour un poste de graphiste dans une agence de communication par exemple, dans un contexte comme celui-là la beauté et l’originalité de votre CV peut en dire suffisamment sur vos compétences et votre créativité. Cependant, même ici la règle demeure la même, n’en faites pas trop, ou vous allez tout gâcher.

Conclusion

A moins de vouloir s’inspirer d’un exemple CV, il faut savoir comment le rédiger pour impacter celui qui le lira. Cela consiste en quelques règles assez simples. Il faudra aussi ajouter un peu d’ingéniosité, de créativité pour retenir l’attention. Le plus important est de se donner le temps de le penser, ensuite de l’écrire.

About Rédac PostInfo

Rédac PostInfo

Check Also

En liberté

« En liberté ! », le film phare de la semaine

« En liberté ! » est un film de Pierre Salvadori que l’on n’attendait pas …

Laisser un commentaire