Le fatbike : nouveau sport apprécié au Québec

Depuis quelques hivers, on peut apercevoir d’étranges engins constitués de deux roues qui circulent sur les sentiers enneigés du Québec. Autrefois pratiqué durant les beaux jours du printemps et de l’automne, le vélo s’enfourche dorénavant en hiver.

Idéal pour pédaler tout au long de l’année

velo-fatbikeSport en plein essor, le fatbike a été inventé à la fin des années 80 en Alaska par des amateurs de vélo de montagne. Il se pratique en forêt, sur les sentiers bosselés, les chemins de raquette ou encore les pistes de ski de fond. Avec lui, le but n’est pas de rouler vite comme en vélo de route mais plutôt de tenter de ne pas poser le pied à terre et d’éviter les obstacles des sentiers exigus.

La plupart des acquéreurs de ce nouveau modèle ont été séduits par l’idée de pouvoir pédaler durant les 12 mois de l’année même lors des hivers les plus glacials. Attirant les jeunes et les moins jeunes, il fascine surtout les passionnés de sensations fortes.

Au Québec, il existe une soixantaine d’endroits où louer des vélos sur neige et environ une centaine de lieux où le pratiquer.

Le fatbike : un modèle maniable et appréciable

À première vue, le fatbike parait particulièrement lourd, or il n’en est rien, il pèse en moyenne 15 kg. De même, il semble compliqué à conduire, mais c’est pourtant l’inverse, il est extrêmement maniable. Ses pneus mesurant de 8 à 12 cm de largeur facilitent sa manipulation. Pour l’utiliser, il suffit simplement de savoir pédaler sur un deux roues. Bien entendu, au départ, le cycliste ne roulera pas sur des pentes très abruptes ! Tout comme en ski, il faudra attendre un certain temps. Le vélo sur neige convient aussi bien aux personnes souhaitant se balader tranquillement qu’à celles voulant faire un entraînement intense.

Une bonne cohabitation avec les randonneurs

fatbike-quebecDepuis deux ans, le parc du Domaine vert de Mirabel a autorisé les cyclistes sur neige à rouler sur une portion de kilomètres de sentiers habituellement réservés au ski de fond et à la raquette. Généralement le partage des chemins s’effectue sans difficulté.

Quelques incidents ont quand même été signalés. Le fatbike roule moins vite qu’un vélo traditionnel, ce qui facilite la cohabitation entre les utilisateurs des pistes en forêt. Ce nouveau sport peut également générer de nouveaux revenus pour les centres de ski de fond et de ski alpin.

About Marion T.

Avatar
Une créativité sans limite comme son dynamisme. Chroniqueuse régulière au magazine.Pour la contacter c'est ici

Check Also

Aquaman

Aquaman : Une sortie cinématographique à succès

Le film était très attendu du public, depuis l’apparition du super héros dans deux autres …

Laisser un commentaire