Financement d’un immobilier neuf en VEFA

achat immobilier neufAcheter un bien immobilier est un grand projet qu’il ne faut pas prendre à la légère, surtout si vous optez pour du neuf. Il existe des villes intéressantes comme Montpellier, qui se distingue par son économie et sa beauté, et où la concurrence joue positivement sur le tarif, le nombre et la qualité des offres. Qu’il s’agisse de votre prochaine résidence ou que vous alliez la louer, connaître les astuces suivantes seront importantes dans le court comme dans le long terme. Voyez pourquoi !

Comment trouver le financement

Généralement, les acquéreurs de ce type de bien passent par un crédit immobilier. Ils devront alors faire un peu de calcul, faire des comparaisons en faisant jouer la concurrence avant de décider vers quel financement se tourner. Plusieurs critères seront à prendre en compte : notamment, le taux de l’assurance emprunteur, les frais de dossier, le montant de la garantie, le taux.

D’autres conditions, comme la levée des pénalités de remboursement anticipé, joueront plus tard à votre faveur donc à prendre en considération, comme dans le cas où vous voudriez revendre votre bien et récupérer la totalité de votre plus-value.

Que faut-il calculer

Pour acquérir un bien immobilier neuf, vous devez prévoir dans votre budget le prix du bien et les frais du notaire. Mais ce dernier ne vous prendra qu’environ 2 à 3 % du premier montant. À vous de calculer ensuite votre capacité d’emprunt, sachant que vos mensualités devront au maximum atteindre 33 % de vos revenus nets imposables.

Sachez que vous devez disposer du minimum pour payer les frais de garantie et les frais du notaire à la signature du contrat de réservation car ils ne pourront pas être couverts par le crédit immobilier. Le montant de ces frais de garantie est de 5 % du montant du bien immobilier. Vous avez environ 15 jours avant pour prouver que vous recherchez un financement.

Comment se fait le reste du paiement

Vous aurez à payer 30 % du prix du bien quand les fondations sont réalisées. Un autre 35 % sera payé quand le bâtiment sera hors de l’eau, c’est-à-dire après la mise en place des toitures. Le prochain paiement aura lieu quand l’ensemble de la construction est achevé, correspondant à 25 % du prix de l’immobilier. Vous payerez les 10 % restants à la remise des clés, et vous pouvez reporter si le bâtiment n’est pas conforme au contrat.

EVALUATIONS – COMMENTAIRES

[RICH_REVIEWS_SHOW category= »page »]

[RICH_REVIEWS_FORM]

About Victoire R.

Avatar
Parcourt le monde à la recherche des plus belles destinations, pour nous en parler ensuite. L'une de nos spécialistes voyages.Pour la contacter c'est ici

Check Also

L'assainissement non collectif expliqué simplement

L’assainissement non collectif expliqué simplement

La question de l’assainissement non collectif doit aujourd’hui plus que jamais être au centre de …

One comment

  1. Avatar

    Bonjour, un sujet tout à fait appréciable.

Laisser un commentaire