Le Gilet de Kurt Cobain est parti pour 334 000 dollars aux enchères

Lors des enchères organisés samedi à New York, le célèbre gilet vert olive du chanteur Kurt Cobain, ancien membre du groupe Nirvana, qu’il portait en 1993 lors du concert « Unplugged » et qui n’a jamais été lavé, a été vendu à 334 000 dollars.

Estimé entre 200 000 et 300 000 dollars

Le gilet a été mis aux enchères par son ancien propriétaire, Garret Kletjian. L’homme, propriétaire d’une écurie de courses automobiles, la Forty7 Motorsports, en avait fait l’acquisition il y a 4 ans au montant de 137 500 dollars.

La maison d’enchères Julien’s Auctions avait estimé la valeur du vêtement entre 200 000 et 300 000 dollars. Samedi pourtant, le gilet de Kurt Cobain, un modèle vintage proposé par la marque Manhattan qui n’existe plus aujourd’hui, a été acheté pour 334 000 dollars.

Jamais lavé, le gilet porte de nombreuses marques, dont un trou de cigarette. Il a été porté par le membre du groupe Nirvana Kurt Cobain à l’occasion du concert « Unplugged », organisé à New York en 1993 et enregistré par la chaîne musicale MTV.

Le même jour, un autre bien ayant également appartenu au même homme a été mis aux enchères. Il s’agit de la guitare pour gaucher Fender Mustang que Kurt Cobain a utilisée durant toute la tournée « In Utero » du groupe de rock, et qui fut acquis au prix de 340 000 dollars.

Un groupe succès

Cet intérêt pour les accessoires du membre du groupe Nirvana est d’abord dû au succès du groupe dans les années 90, mais aussi et surtout à la renommée du guitariste rock. À l’époque, le groupe était alors à l’apogée de son succès. Il avait réussi à s’imposer comme le groupe de rock le plus notable des années 90 et a fédéré autour de lui le grunge, le mouvement musical alors très en vogue.

Lors de cette tournée « Unplugged » qui signifie « débranché », Kurt Cobain avait offert une prestation scénique acoustique remarquable qui marqua à jamais les esprits, moins de 6 mois avant son suicide le 5 avril 1994. Le musicien et chanteur souffrait d’une profonde dépression et avait une grave dépendance à l’héroïne.

Son départ prématuré ne lui permit pas de connaître la version finale de son chef-d’œuvre lors de la publication de « Unplugged ». L’album avait alors réussi à se hisser, dès sa sortie en novembre 1994, en première place des ventes de disques. Il s’est écoulé à l’époque à plus de 5 millions d’exemplaires aux États-Unis selon un magazine spécialisé Billboard.

About Rédac PostInfo

Rédac PostInfo

Check Also

Abou Bakr al-Baghdadi

Présumée mort d’Abou Bakr al-Baghdadi, chef de l’organisation État islamique dans un raid aérien américain

Dans la nuit du samedi au dimanche, plusieurs médias américains ont annoncé la mort d’Abou …

Laisser un commentaire