Les techniques d’isolation des combles

Lorsque l’on souhaite procéder à l’isolation des combles, la technique qui doit être utilisée aura une importance capitale et dépendra de l’utilisation que l’on souhaitera faire des lieux. Plusieurs techniques seront ainsi possibles selon la configuration des combles et le fait qu’ils soient perdus ou aménageables.

Pourquoi isoler ses combles ?

On pourra avoir des murs en pierre, du double vitrage et un système de chauffage hyper performant, si les combles ne sont pas isolés, la perte de chaleur sera énorme. En isolation, s’attaquer aux combles est l’un des premiers travaux que l’on conseille de réaliser car il est souvent constaté que plus de 30% de la chaleur dégagée par le chauffage l’hiver s’échappe par la toiture. Des combles mal isolés sont extrêmement énergivores et cela se répercute forcément sur la facture de chauffage.

aménagement combles

Par ailleurs, il n’y a pas que l’hiver qu’une mauvaise isolation des combles pose problème.

L’été, le toit est constamment exposé au soleil et ce sont les combles qui chauffent le plus rapidement. S’ils ne sont pas isolés, la chaleur est redistribuée dans tout l’habitat rendant les journées de forte chaleur particulièrement étouffantes.

Pour connaître les tarifs et obtenir un devis d’isolation des combles, vous pouvez contacter des sociétés spécialisées.

Quels matériaux pour quels prix ?

La technique et les matériaux choisis seront différents en fonction du projet. L’isolation de combles non aménageables sera beaucoup plus facile à effectuer, il faudra compter environ 40€ par m² pour la pose. Côté matériaux, la laine de verre ou de roche de 300mm est la plus fréquemment choisie pour son petit prix (10€/m²). Mais pour les combles difficiles d’accès, le soufflage de ouate de cellulose sera plutôt conseillé, comptez 20€/m². La plume et la laine de mouton de 300mm pourront aussi être envisagées (30€/m²), mais aussi le lin ou le chanvre de 280mm (34€/m²), la fibre de bois de 280mm (40€/m²), le polyuréthane de 180mm (65€/m²) ou encore le liège de 280mm (90€/m²).

Pour la création d’un lieu aménageable, le coût de l’isolation des combles sera différent, car il demandera plus de temps et de techniques. Ainsi, la pose coûtera environ 50€/m². Côté matériaux, on chiffre généralement la laine de verre de 240mm à 14€/m², la laine de roche de 120mm à 22€/m², la plume et la laine de mouton de 300mm à 27€/m², le lin et le chanvre de 240mm à 32€/m², la fibre de bois de 280mm à 35€/m² et le polyuréthane de 140mm à 56€/m².

En somme, lorsque l’on choisit les combles aménageables, l’épaisseur des matériaux diminue, mais le prix augmente. Pour choisir son type de revêtements, il faudra se fier aux conseils d’un professionnel qui sera en mesure de proposer l’habillage le plus adapté pour vos combles.

Combles perdus ou aménagés ?

isoler combles

La chose à savoir lorsque l’on souhaite isoler ses combles est de déterminer s’il s’agit de combles perdus ou non. Les combles perdus sont les combles qui ne peuvent pas être aménagés. Ils sont considérés comme « perdus » lorsque la hauteur libre moyenne est inférieure à 1m80, que la disposition de la charpente rend l’aménagement impossible et/ou que la pente du toit est inférieure à 30°. Rien n’oblige à aménager des combles aménageables, mais si l’on souhaite en faire une vraie pièce un jour, mieux vaut alors utiliser la technique d’isolation des combles adaptée.

Les différentes techniques d’isolation

Le soufflage

Le soufflage mécanique est une technique que l’on utilise pour isoler les combles perdus. Grâce à un appareil spécifique, de l’isolant en vrac peut être réparti sur toute la surface souhaitée. L’isolation par soufflage est une technique rapide qui permet d’isoler les combles dans les moindres recoins afin d’obtenir un résultat optimal.

L’épandage manuel

La technique de l’épandage manuel fonctionne de la même manière que le soufflage à la seule différence que l’isolant sera réparti manuellement. Cette technique nécessite donc de pouvoir avoir accès à l’intégralité de la surface pour bien la couvrir.

Dans les cas d’utilisation d’isolant en vrac, que ce soit pour le soufflage ou l’épandage manuel, le port de protection sera extrêmement important si vous ne voulez pas vous blesser (du fait de la volatilité des matériaux utilisés).

Les panneaux et rouleaux à déposer

Cette technique pourra être utilisée qu’il s’agisse de combles perdus ou aménageables. Elle permet d’accrocher des panneaux au plafond, aux murs et au sol, pour ensuite les couvrir d’un revêtement dédié au sol et de plaques de plâtre afin de créer une véritable pièce de vie si on le souhaite. Tout aussi efficace, cette technique nécessite cependant de savoir s’y prendre afin de créer des découpes adaptées aux lieux pour réussir une bonne isolation.

Trouver le bon professionnel

L’avis d’un professionnel sera une aide précieuse pour concrétiser son projet d’isolation des combles. En procédant à une demande de devis, on pourra ainsi se voir proposer la technique la plus adaptée et préciser le budget nécessaire au projet. Qui plus est, si l’on souhaite aménager ses combles, on pourra faire d’une pierre deux coups en faisant estimer le coût de l’isolation des combles et de leur aménagement.

About Victoire R.

Avatar
Parcourt le monde à la recherche des plus belles destinations, pour nous en parler ensuite. L'une de nos spécialistes voyages.Pour la contacter c'est ici

Check Also

Conseils et astuces pour nettoyer moquettes et tapis

Conseils et astuces pour nettoyer moquettes et tapis

Si la moquette, autrefois tendance, tend aujourd’hui à disparaître, les tapis, quant à eux, signent …

Laisser un commentaire