Les questions à se poser avant de créer son entreprise

Quitter son emploi salarié et devenir son propre patron est le rêve d’un grand nombre de Français. Mais créer son entreprise est un projet complexe qui nécessite beaucoup de préparation, de rigueur et d’envie. Avoir une idée intéressante de projet est un bon point de départ. Mais cela ne suffit pas. Il faut réussir dans l’exécution de son idée.

Avoir un bon plan, du temps et un investissement de départ est un bon début. Nous avons développé dans cet article, les étapes que nous jugeons importantes pour bien démarrer votre projet. Le site gouvernemental economie.gouv.fr  a également quelques articles intéressants.

Tester sa personnalité

Créer son entreprise nécessite une forte motivation et des connaissances en management. Il faut être sûr que vous aurez un caractère suffisamment solide pour faire face aux problèmes complexes qui arriveront sans doute durant le processus de création et la vie de l’entreprise.

Il faut également se poser des questions sur son mode de vie actuel et sur le futur mode de vie en tant que chef d’entreprise. En tant que créateur d’entreprise, il ne sera pas possible de travailler uniquement 35 heures par semaine et de faire avancer l’entreprise au rythme voulu.

Tester son idée de création

Etude de marchéAfin de tester son idée de création, il convient de faire une étude de marché. L’étude de marché devra indiquer quels sont les futurs clients de la société, et quels sont les concurrents de l’entreprise. L’étude de marché devra présenter quel est le positionnement du produit ou du service vis-à-vis de la concurrence.

Afin de réaliser une étude de marché complète, il est indispensable de faire un business plan. Cela permettra d’envisager les scénarios possibles et d’imaginer où sera l’entreprise dans les prochains mois et dans les prochaines années. L’existence d’un business plan pourra également vous aider afin d’obtenir des financements pour la création de l’entreprise.

Il est également possible de faire une étude vis-à-vis de vos futurs prospects avec un questionnaire afin d’être certain de bien vous positionner par rapport à la demande et à la concurrence.

Le financement du projet

Avant de parler du financement du projet en lui-même, vous devez d’abord faire le bilan de votre situation financière personnelle. En effet, durant les premiers mois de création, voir même la première année de création de l’entreprise, il sera sans doute compliqué de vous assurer un salaire conséquent voire même un salaire tout court.

Vous devez aussi rechercher des financements pour votre entreprise. Il est possible de faire appel à des fonds d’investissement ou à du financement participatif voire même un emprunt bancaire pour votre entreprise. Un financement peut être cherché également auprès de l’État car il existe de nombreuses aides fournies par des institutions gouvernementales.

Dans tous les cas, avoir réalisé un plan prévisionnel financier lors de votre business plan, vous aidera grandement pour trouver le financement adéquat.

Le choix du statut juridique

Le choix du statut juridique est important pour votre entreprise. Il va définir le mode de fonctionnement de la future société. La plupart des sociétés françaises utilisent généralement des formes juridiques de type SARL ou SAS. La forme juridique va également conditionner la facilité de faire entrer de nouveaux investisseurs.

Le choix juridique aura également un impact sur la situation juridique de l’entrepreneur. Certaines formes juridiques permettent au gérant d’être assimilé salarié tandis que dans d’autres formes juridiques le créateur aura un statut d’indépendant.

Les démarches de création

Les formalités de création d’une entreprise vont demander du temps et de l’argent. Il faut bien prendre en compte le temps nécessaire pour faire immatriculer l’entreprise auprès du centre de formalité des entreprises. Le coût sera également différent selon la forme juridique choisie. Dans tous les cas, la création d’entreprise vous coûtera plusieurs centaines d’euros.

Il faudra également prévoir la rédaction des statuts juridiques, ainsi que la publication d’une annonce légale. Tout cela a un coût et va demander au minimum quelques jours pour se mettre en place.

About Isabelle

Isabelle
Rédactrice en chef. De formation littéraire, elle apprécie plus particulièrement les articles mode et société.

Check Also

honoraires expert comptable_belge

Ce qu’il faut savoir sur les honoraires de l’expert comptable en Belgique

Le nombre de jeunes diplômés qui s’intéresse au métier de l’expertise comptable ne cesse d’accroître. …