Présumée mort d’Abou Bakr al-Baghdadi, chef de l’organisation État islamique dans un raid aérien américain

Dans la nuit du samedi au dimanche, plusieurs médias américains ont annoncé la mort d’Abou Bakr al-Baghdadi, chef du groupe État islamique, qui a été la cible d’un raid aérien américain en Syrie.

L’annonce du décès du leader du groupe État islamique a été faite par les chaines de télévision ABC et CNN. Selon elles, Abou Bakr al-Baghdadi aurait trouvé la mort après avoir été la cible d’un raid aérien américain en Syrie. Elles affirment avoir obtenu ces informations de la CIA d’après le correspondant de France 24 à Washington, Matthieu Mabin.

La chaine de télévision CNN rapporte que l’armée américaine fait des tests afin de confirmer formellement le décès du chef du groupe islamique.

L’observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) a rapporté dimanche matin que dans la région nord-ouest syrienne, des tirs d’hélicoptères, visant des djihadistes affiliés au groupe État islamique ont fait neuf morts dans la province d’Idleb.

Donald Trump : « Quelque chose d’énorme vient de se passer »

Donald Trump avait déclaré qu’il ferait depuis la maison blanche une annonce assez importante dimanche à 9 heures. Peu de temps avant cette déclaration, il avait fait publication d’un message sibyllin sur son compte Twitter : « Quelque chose d’énorme vient de se passer ! »

Sans confirmer expressément la mort du chef djihadiste, Abou Barkr al-Baghdadi, le dirigeant des FDS (Forces Démocratiques Syriennes) a salué sur son compte Twitter une opération historique bien réussie qui est « le résultat d’un travail conjoint des renseignements syrien avec les forces américaines ».

La région nord de la Syrie traverse actuellement une période d’activité militaire très intense. Le gouvernement de Bachar el-Assad et son allié russe accélèrent le déploiement des troupes de leurs armées à la frontière turco-syrienne. Au même moment, le gouvernement américain annonce qu’il enverra des renforts militaires sous le contrôle des Kurdes dans une zone pétrolière à l’est du pays.

Le combat contre l’Occident est une longue bataille

Baghdadi a fait sa dernière apparition le 29 avril dans une vidéo de propagande dans laquelle il jurait que l’État islamique vengerait la mort de tous les djihadistes de son organisation qui ont été tués. Il affirme par la suite que le combat contre l’occident est une longue bataille. Le 16 septembre 2019, dans un message audio de plus d’une trentaine de minutes, il recommandait à ses partisans de venir au secours des djihadistes emprisonnés et de leurs familles qui résident en Irak et en Syrie dans des camps de réfugiés.

About Rédac PostInfo

Rédac PostInfo

Check Also

Conciergerie pour location Airbnb

Pourquoi confier la gestion de son appartement Airbnb à une conciergerie ?

L’avènement de l’internet offre de nouvelles possibilités aux propriétaires immobiliers qui peuvent mettre temporairement leurs …

Laisser un commentaire