Un nouveau défi pour la marque Huawei

Le géant chinois des télécommunications, Huawei, a déclaré mardi qu’elle prévoyait de se lancer sur le marché mondial des ordinateurs. Une décision qui suggère un nouveau défi pour les acteurs du PC, lesquels ont déjà vécu le pire avec un marché qui a subi deux années consécutives de baisse des volumes de ventes.

Trois modèles déjà présentés

HuaweiLors d’une conférence de presse à Berlin, Huawei a présenté sa première gamme comprenant trois modèles de PC. On citera en premier lieu le Matebook D qui est équipé d’un écran 15,6 pouces et qui coûtera dans les environs de 899 $. On a ensuite le Matebook X, lequel se dote d’une anti-éclaboussure et d’un capteur d’empreintes digitales dont le prix est estimé entre 1,570 $ et 1,900 $. Enfin, il y a le modèle hybride Matebook E 2 en 1 qui devrait coûter environ 1099 $. Les trois modèles intègrent des microprocesseurs Intel de septième génération et fonctionnent sous la plateforme Microsoft Windows 10 ainsi qu’une surcouche logicielle développée en interne pour automatiser les transferts de données entre les smartphones Huawei et sa nouvelle gamme d’ordinateurs.

Les marchés cibles d’Huawei

Initialement, le nouvel entrant voulait cibler le marché des consommateurs à prix abordable, concurrençant ainsi Lenovo, HP et Dell, lesquels détiennent plus de 50 % du marché des PC. Toutefois, la donne pourrait changer et le géant chinois pourrait très bien intégrer le marché du haut de gamme. Ses 3 modèles seront notamment lancés à partir du mois de juin prochain. 12 pays en Europe, en Amérique du Nord, en Asie et au Moyen-Orient auront le plaisir et le privilège de les accueillir en premier. On parle notamment ici de l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, la Pologne, la Suède, la Norvège, le Danemark, la Finlande, la Chine, le Japon, l’Arabie Saoudite et les États-Unis.

About Isabelle P.

Avatar
Rédactrice en chef. De formation littéraire, elle apprécie plus particulièrement les articles mode et société.Pour la contacter c'est ici

Check Also

armes françaises

Des armes françaises serviraient à tuer des civils yéménites

Depuis plusieurs mois, la polémique enfle autour de la vente d’armes françaises à l’Arabie Saoudite. …

Laisser un commentaire