Le processus d’injection plastique

Utilisant des thermoplastiques, l’injection plastique est une méthode consistant à ramollir de la matière plastique afin de fabriquer des pièces en grande série. Une fois arrivée au stade liquide, la matière est en fait injectée dans un moule prenant la forme de la pièce à fabriquer. Lorsqu’elle a bien refroidi, elle est enlevée du moule.

Les caractéristiques de ce procédé sont nombreuses. Il permet de réaliser des objets complexes allant de quelques grammes seulement à 50 kg. L’outillage utilisé est très précis. Il est donc très cher. L’injection plastique sert à fabriquer des pièces en grande série. Généralement, plus de 10 000 pièces sont produites. La cadence de fabrication peut atteindre 8 secondes pour des pièces inférieures à 3 millimètres d’épaisseur. La température permettant de ramollir la matière plastique est comprise entre 150 et 300°C. Le prix au kilo du plastique utilisé est compris entre 1.5 et 3 euros.

La presse à injecter

plastiqueIndispensable pour fabriquer des pièces moulées, la presse à injecter fonctionne de la manière suivante : une vis tourne afin de faire fondre, de mélanger et d’unifier les granulés de plastique. Une fois fondu, le mélange est amené à l’avant de la vis grâce à un clapet. Plus ce stock de matière plastique augmente, plus la vis recule. Durant la phase d’injection, la vis avance et le clapet se fige. Ne pouvant plus repartir vers l’arrière, la matière plastique est injectée dans le moule prenant la forme de la pièce à fabriquée.

La pièce injectée

La pièce fabriquée est toujours plus petite que l’empreinte du moule. Si la matière n’est pas assez souple pour être démoulée, le moule doit être doté de plusieurs parties mobiles afin de faciliter le démoulage. Cette solution augmente le coût de production et peut provoquer des traces sur la pièce. Généralement comprise entre 0.7 et 3 millimètres d’épaisseur, une pièce plus importante provoque une augmentation du prix de la matière première et de la durée de fabrication. Pour ne pas desservir la pièce, les lignes de soudure doivent être placées dans des endroits peu visibles.

Les autres opérations

Après le procédé d’injection plastique, il reste d’autres étapes à réaliser afin d’obtenir la pièce définitive. L’assemblage et le montage peuvent être effectués par soudure, collage, rivetage, vissage ou clipsage. La décoration peut être faite par peinture, métallisation ou impression. Enfin, l’usinage comprend l’emballage et le conditionnement.

EVALUATIONS – COMMENTAIRES

[RICH_REVIEWS_SHOW category= »page »]

[RICH_REVIEWS_FORM]

About Marion T.

Avatar
Une créativité sans limite comme son dynamisme. Chroniqueuse régulière au magazine.Pour la contacter c'est ici

Check Also

L’essentiel à savoir sur l’assemblage de composants industriels

Grâce aux avancées technologiques, les concepteurs d’engins industriels ne cessent d’améliorer leurs inventions afin que …

Laisser un commentaire