La prophétie de l’horloge, un autre scénario de fin de l’humanité

Sorti sur les écrans ce 26 septembre, La prophétie de l’horloge est une réalisation de Elie Roth qui nous replonge dans le monde du fantastique, mais surtout imaginaire propre à l’adolescent. Le film est surtout inspiré du livre « Les Aventures de Lewis Barnavelt », une œuvre de l’auteur John Bellairs, déjà connu en France. Il s’agit de l’adaptation du tome 1.

La prophétie de l’horloge : Un jeune garçon au contact de la magie

La prophétie de l’horloge raconte l’histoire d’un garçon de 10 ans, Lewis. Il vient de perdre ses parents dans des conditions assez mystérieuses et non élucidées. N’ayant plus personne pour s’occuper de lui, le petit Lewis est envoyé auprès de son oncle Jonathan. Celui-ci vit dans une maison un peu isolée, mais qui semble tout à fait normale. Lewis ne mettra pas longtemps avant de se rendre compte que son oncle et la gouvernante de la maison n’ont rien de normaux. Les deux mystérieux personnages pratiquent de la magie. L’oncle de Lewis est un mage, certes de niveau inférieur, mais il possède une bonne base dans le domaine. Comme tout bon enfant, la découverte ravi le jeune garçon qui se laisse initier à la pratique.

Cependant un jour, par mégarde, Lewis réveille les anciens propriétaires de la maison dans laquelle ils vivent et avec eux toute une population d’anciens mages et de sorciers ayant vécus dans les environs. S’il faut, pour Jonathan, son neveu et la gouvernante lutter pour contenir l’armée de fantômes réveillés, le plus grand danger vient en fait de l’ancienne propriétaire de la maison, une certaine Serenna Izard et son époux. Deux grands sorciers qui, du temps où ils étaient encore en vie, avaient caché dans les murs de la maison une horloge qui possède le pouvoir d’anéantir l’humanité. C’est donc là l’intrigue majeure de cette adaptation de ce livre pour ado, qui ne manque pas moins d’accrocher les adultes.

Les autres sorties de la semaine

I Feel Good, une réalisation de Benoit Delépine et Gustave Kervern qui met en scène Jean Dujardin dans le rôle de Jacques, frère de Monique. Deux personnalités diamétralement opposées appelées à s’affronter par leur vision du monde. Libre, par contre s’inscrit dans une dynamique plus actuelle. Le film traite des immigrés recueillis et logés à Roya, par Cedric Herrou, un cultivateur. Entre autres sorties, il y a également The Little Strange, Donbass, Help ou Hostile, qui reprend une trame semblable à celle de I am Legend dont le rôle principal fut interprété par Will Smith.

About Rédac PostInfo

Rédac PostInfo

Check Also

Gilet de Kurt Cobain

Le Gilet de Kurt Cobain est parti pour 334 000 dollars aux enchères

Lors des enchères organisés samedi à New York, le célèbre gilet vert olive du chanteur …

Laisser un commentaire