Comment réussir la reprise d’une voiture accidentée ?

La reprise auto intéresse autant les particuliers que les professionnels. Peu importe la marque du véhicule que vous possédez dans votre garage, vous pourrez encore en tirer un prix raisonnable à condition d’adopter la bonne démarche et d’avoir à votre disposition tous les papiers indispensables pour effectuer la revente.

Il est certain que les réparations sont possibles sur une voiture qui a subi peu de dommage au cours d’un accident mais pas sur un véhicule dont les dégâts dépassent l’entendement. Au lieu de dépenser des milliers d’euros pour réparer une voiture qui ne va plus fonctionner comme avant, pourquoi ne pas la revendre tout simplement ? Vous trouverez ci-après des conseils pratiques pour revendre une voiture accidentée.

Démarches à suivre et dossiers à fournir

Reprise d'une voiture accidentée. Certificat de vente.Après un accident, un véhicule peut encore très bien rouler après quelques retapages mais peut également être aussi bon pour la casse.

Une voiture qui vient de subir un accident mais en état de fonctionner peut très bien être vendue de la même manière qu’une voiture d’occasion. Un acheteur potentiel est plus rassuré de voir ce détail sur votre annonce et aura plus d’assurance si vous lui fournissez en même temps un rapport d’expertise ainsi que des factures de réparations. Lors de l’opération de revente, la carte grise, le certificat de non-gage qui date de moins de 15 jours, la déclaration de cession (signée par les 2 parties) et le certificat de contrôle technique de moins de 6 mois (utile dans un rachat avec un particulier uniquement) doivent être aussi fournis. Si vous voulez éviter toutes ces étapes, vous avez le choix de garder votre voiture et de ne vendre uniquement que certains éléments qui ont une certaine valeur.

Pourquoi faire appel à un professionnel ?

Pour racheter votre voiture accidentée, un professionnel ne vous demandera pas de faire un contrôle technique avant de dire oui ou non. Il suffit que vous remplissiez la fiche d’identification disponible sur le site spécialisé de votre choix pour évaluer votre véhicule et d’avoir une estimation. Si le montant proposé correspond à ce que vous espérez, le professionnel prendra en charge la procédure d’enlèvement grâce à une dépanneuse et vous paiera en chèque de banque, en espèces ou par mandat cash urgent. Certains documents sont souvent revendiqués par les professionnels pendant une reprise voiture accidentée, à savoir la carte grise du véhicule, la photocopie de la pièce d’identité (passeport, titre de séjour ou permis de conduire), le certificat de situation administrative (ou non-gage) qui date de moins de 8 jours et les anciennes factures d’entretien. En d’autres termes, que vous ayez une voiture qui est en état de marche ou non, un professionnel sera toujours intéressé pourvu que vous soyez d’accord avec son offre.

About Nathalie S.

Avatar
Sportive émérite, l'écriture est pour elle un moment de repos de l'âme et du corps.Pour la contacter c'est ici

Check Also

précautions conduite hiver

Quelles sont les précautions à prendre pour rouler en hiver

Les saisons froides, et plus particulièrement l’hiver, occasionnent des conditions de conduite particulièrement difficiles. Outre …

Laisser un commentaire