Hommage à une femme formidable

Simone Veil était une personnalité connue du public tout aussi bien français qu’international. Décédée le 30 juin 2017 à l’âge de 89 ans, elle fait partie de tous ceux qui ont bâti l’histoire de la France après la Deuxième Guerre mondiale. Focus sur son histoire et ses réalisations.

Naissance et jeunesse

Avant de commencer, il est bon de préciser que Simone Veil est une femme politique française. Née le 13 juillet 1927 à Nice, elle y a vécu jusqu’à l’âge de 16 ans, où elle et sa famille ont été déportées à Auschwitz, puis à Bergen-Belsen. C’est à cette époque là qu’elle a perdu, pendant la Shoah, qu’elle a perdu une grande partie de sa famille incluant son père, sa mère et son frère. En effet, seules elle et ses deux sœurs ont pu survivre.

En 1946, Simone Jacob, de son vrai nom, a épousé Antoine Veil, un homme politique et haut fonctionnaire français. Après leur mariage, elle a fait des études de droit et de science politique et est parvenue à intégrer la Magistrature.

Intégration à la vie politique française

Simone VeilÉtant haut fonctionnaire de l’État, il a été plus facile pour Simone Veil d’intégrer le gouvernement de Jacques Chirac en 1974. On la nommait comme ministre de la Santé à l’époque et c’est cette fonction qui lui a permis d’instaurer la loi sur l’interruption volontaire de la grossesse ou IVG.

Simone Veil faisait partie de ceux qui votaient en faveur de la dépénalisation de l’avortement. Une orientation qui l’a soumise à des menaces et des intimidations. Toutefois, agissant comme une femme forte, Simone n’a pas cédé et a mené sa guerre jusqu’au bout. À la fin de son mandat de ministre en 1979, elle intègre le Parlement Européen et y siégeait comme présidente jusqu’en 1982.

Elle redeviendra par la suite ministre en 1993, mais cette fois-ci en charge des Affaires sociales, de la Santé et de la Ville.

About Isabelle

Isabelle
Rédactrice en chef. De formation littéraire, elle apprécie plus particulièrement les articles mode et société.

Check Also

34 lingots d'or

Découverte de 34 lingots d’or à Vouzon par un ouvrier ; la cour l’autorise à garder la moitié

Alors qu’il effectuait des travaux dans une cave à Vouzon, un jeune ouvrier de 25 …

Laisser un commentaire