Les tampons hygiéniques : un danger pour la santé

Le 25 avril dernier, un documentaire intitulé Tampon, notre ennemi intime paru sur France 5 traitait des méfaits des tampons hygiéniques, notamment sur les risques pour la santé chez les femmes. Des personnes victimes de « choc toxique » avaient témoigné lors de ce documentaire.

Doit-on renoncer ou non cette protection périodique ? Nous avons décidé de vous en dire plus à ce sujet.

Choc toxique : qu’est-ce que c’est ?

Très rare mais très dangereux, un choc toxique peut potentiellement toucher 1% des femmes. Ces victimes sont porteuses d’un staphylocoque doré dans leur vagin. Le microbiologiste Gérard Lina, évoque dans le documentaire « un fluide menstruel bloqué, qui va rester au chaud ». Au départ, une simple fièvre, un épuisement partiel ou total et des vomissements. Il faut traiter à temps le problème afin de ne pas risquer des soucis de santé bien plus graves, pouvant causer la mort.

En effet, la toxine présente dans le sang va perturber le système immunitaire, pire encore provoquer un éventuel cancer ou encore une possible infertilité

Le syndrome du choc toxique, dit « SCT » est en constante augmentation depuis les années 90… Ving-deux cas ont été recensés en 2014. La raison, les composants des tampons hygiéniques.

La composition des tampons hygiéniques, le réel danger

Pour rappel, le syndrome du choc toxique a fait beaucoup parler de lui en 2012 quand un jeune mannequin américain a failli perdre la vie à cause de la composition des tampons hygiéniques. Son état de santé s’était aggravé, causant ainsi une amputation de la jambe droite.

Déjà dans les années 80, le SCT était associé à l’utilisation des tampons hygiéniques. Certaines marques fabriquaient des tampons avec des composants ultra dangereux et nocifs pour la santé des femmes. Ces composants synthétiques sont pour certains cancérigènes et provoquent donc chez certaines femmes le fameux staphylocoque doré, bactérie à l’origine du SCT.

Utiliser des coupes menstruelles

Une femme consomme en moyenne 11 000 tampons hygiéniques ou serviettes dans sa vie. Et même si les tampons ne sont pas tous mauvais pour la santé, il est préférable de recourir par exemple à d’autres protections telles que les coupes menstruelles. Economique, écologique et réutilisable, la coupe menstruelle est certainement la meilleure protection périodique pour les femmes. A long terme, la « cup » est bien plus rentable et plus saine que la serviette ou le tampon hygiénique.

Comment insérer une cup

Si vous êtes convaincue que la consommation de tampons hygiéniques doit être régulée et bien plus surveillée, alors voyez ce qui est mieux pour vos menstruations.

About Céline L.

Avatar
Passionnée par l'événementiel et l'actu.Pour la contacter c'est ici

Check Also

rencard rendez-vous galant réussir séduire homme

3 façons de séduire un homme au premier rencard

On n’y pense pas toujours, mais un premier rencard se prépare. Si vous souhaitez faire …

Laisser un commentaire