Armoise, la tisane d’Artémis

Déesse romaine, Artémis était particulièrement favorable aux femmes et aux jeunes filles. Réputée sauvage et indomptable, elle était également guerrière et tenait à sa virginité. Malheur à celui qui s’approchait de trop près car elle avait le pouvoir de le transformer à sa guise.

Incarnant la force guerrière de la féminité, est-ce pour cela qu’une plante particulièrement salvatrice a reçu sa protection ? Il s’agit de l’armoise dont les innombrables variétés ont été redécouvertes avec bonheur, même si elles sont encore aujourd’hui à l’étude.

L’Artemisia Alba, plante du soleil

ArmoiseL’Artemisia Alba est recherchée et respectée à l’instar d’une plante noble et sacrée,  notamment dans les pays du Maghreb qui lui accordent de nombreuses vertus. On la trouve dans les collines et les montagnes.

C’est une plante odoriférante qui génère une sensation de légèreté lorsqu’on la respire. Elle est vendue séchée, sur les petits marchés, à même le trottoir.

Il n’y a pas de culture industrielle de l’Artemisia Alba, il s’agit d’une plante sauvage que les tunisiens et marocains glissent dans le thé à la place de la menthe, l’hiver, pour se protéger des rhumes et des refroidissements. Les femmes l’utilisent également en fumigation pour assainir le domicile.

Les bénéfices de l’armoise

L’armoise est actuellement redécouverte par les scientifiques, et ses possibilités thérapeutiques se révèlent plus étendues qu’on ne le supposait.

Utilisée au moyen-âge pour soulager les intestins et améliorer la digestion (cette plante amère entrait dans les décoctions utilisées pour préparer des élixirs), elle se révèle aujourd’hui une panacée qui pourrait aider à soulager les maladies respiratoires comme l’asthme, et son incidence sur les cellules cancéreuses est actuellement testée.

Quoiqu’il en soit, consommer de la tisane d’Armoise permet, juste avant l’hiver, de drainer les toxines afin de se préparer à la saison froide et d’augmenter l’immunité du corps. La plante d’Artemis n’a pas fini de révéler ses secrets et nous étonnera certainement dans la décennie à venir.

About Isabelle P.

Avatar
Rédactrice en chef. De formation littéraire, elle apprécie plus particulièrement les articles mode et société.Pour la contacter c'est ici

Check Also

maladie de Lyme

19-20 mai : Congrès de l’ILADS (maladie de Lyme) à Paris

Même si vous n’en aviez pas encore été victime, vous avez certainement déjà dû entendre …

Laisser un commentaire