Partir en Afrique : où voir les Big Five lors d’un safari ?

Lions, léopards, rhinocéros, éléphants et buffles : voici les Big Five ! Beaucoup de parcs et réserves en Afrique abritent ces cinq mammifères emblématiques. Bien sûr, la meilleure façon de les observer est de faire un safari. Si on ne sait pas par où commencer, voici quatre des parcs nationaux les plus prisés d’Afrique : Kruger, Serengeti, Amboseli et Mana Pools. C’est parti pour l’aventure !

Le parc national Kruger, Afrique du Sud

Afrique

Le parc national Kruger est une grande réserve animalière naturelle se trouvant au nord-est de l’Afrique du Sud. Il couvre à la fois les provinces du Limpopo et du Mpumalanga. Le parc national Kruger est de renommée mondiale et est très visité dans le pays, car il accueille un nombre important d’animaux sauvages. C’est surtout un endroit où l’on peut réaliser un safari avec les Big Five. Avec ses 19 485 km² de superficie, le parc présente de merveilleuses opportunités de les apercevoir de près et dans leur élément naturel. C’est donc une destination idéale pour un circuit sur mesure en Afrique.

Le Kruger regroupe plusieurs types d’environnements naturels selon les saisons. Plaines de bush, régions boisées, montagnes, forêts tropicales, larges étendues de prairie, étendue de buissons épineux, rivières, ou encore canyons de petite taille font par exemple toutes partie du décor. En outre, des centaines d’autres espèces de mammifères (zèbres, girafes, hippopotames et bien plus encore) ont fait du parc leur habitat, comme de nombreuses espèces d’oiseaux telles que les vautours, les aigles et les cigognes). La meilleure période de l’année pour mieux traquer les Big Five est l’hiver sud-africain, de mai à octobre, car la végétation est moins abondante.

Le parc national du Serengeti, Tanzanie

Afrique

Un safari en Afrique en découvrant différents parcs et réserves est en effet l’occasion de varier les plaisirs. Parmi les sanctuaires d’animaux sauvages dans le continent africain, il y a le parc national du Serengeti, au nord de la Tanzanie. Ce dernier est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Parmi l’impressionnante population faunique qu’il accueille, il est possible de citer les Big Five.

En plus, le safari dans le parc est agréable grâce à sa végétation riche. On se trouvera au milieu des prairies et des plaines herbeuses à perte de vue. À cela s’ajoutent des savanes arborées, des collines boisées, des affleurements rocheux, des rivières, des volcans et des forêts. À part cela, le parc est mondialement réputé pour le spectacle de la grande migration annuelle qui se tient sur ses terres. Durant cette période, des herbivores tels que des gnous et des zèbres traversent le Serengeti en quête de nouveaux pâturages et points d’eau. Pendant ce temps, les prédateurs sont en chasse.

Le parc national d’Amboseli, Kenya

Afrique

Si on a la chance de partir au Kenya, on peut organiser un safari dans le parc national d’Amboseli. Cette réserve est située au pied du Kilimandjaro (la plus haute montagne d’Afrique). Bien que sa superficie soit relativement petite, il est l’un des plus visités du pays. On pourra y contempler également les Big Five et les photographier. Les félins sont plutôt discrets dans le coin. Mais sache que la réserve est connue pour abriter plusieurs milliers d’éléphants. On aura la chance de les observer assez facilement, dans un cadre magnifique, et avec le sommet enneigé en toile de fond.

On y observe facilement les animaux grâce à son paysage clairsemé, d’un côté, une savane à herbe rase parsemée d’arbres ou d’arbustes et de l’autre, des marécages et des oasis verdoyants. Les zones marécageuses sont fréquentées par une quantité impressionnante de faunes sauvages. C’est le cas surtout pendant la saison sèche de juin à octobre ainsi qu’en janvier et février.

Le parc national de Mana Pools, Zimbabwe, en Afrique

Afrique

Le parc national de Mana Pools est aussi à explorer lors d’un safari. Il se trouve au nord du Zimbabwe. Le parc est classé sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO grâce à sa nature intacte. En effet, il est couvert de forêts parsemées de clairières qui permettent l’observation des animaux. Cette région est tout simplement magnifique. En plus, il n’y a pas de lodges de grande capacité à l’intérieur du parc. Les quelques lodges et camps mobiles doivent faire leur bagage le jour du départ des visiteurs, car il y a un règlement interdisant toute construction permanente.

Contrairement à d’autres parcs en Afrique, celui de Mana Pools est très peu touristique. La vie sauvage sur place n’est pas vraiment habituée aux humains et aux véhicules. Il est possible de l’explorer à pied ou faire un safari en canoë sur le fleuve Zambèze. On trouvera sur les grands escarpements et les grandes zones herbeuses au bord de ce fleuve une concentration remarquable de vie animale. Cette dernière qui comprend notamment les Big Five, sauf le rhinocéros. Il y a aussi un grand nombre d’hippopotames et de crocodiles du Nil. Pour informations, les safaris dans le parc se font uniquement d’avril à novembre.

About Michel N.

Avatar

Check Also

Circuit en Argentine

Circuit en Argentine à travers 3 magnifiques villes

Un des ingrédients garantissant la réussite d’un voyage dans un pays étranger réside dans le …

Laisser un commentaire